Archive

Archives pour 01/2009

Les Jeux Olympiques de la formation à la Région Ile-de-France

 

Jean-Paul Huchon, Président du Conseil régional d’Ile-de-France remet, mercredi 28 janvier à 17 heures, les médailles aux apprentis et aux jeunes franciliens issus des filières professionnels des lycées, qualifiés pour participer aux « Olympiades des Métiers » au niveau national.Les 33 médaillés d’or vont défendre les couleurs de l’Ile-de-France lors de la finale nationale le 7 février 2009 à Lille. Et, les vainqueurs de la finale nationale défendront les couleurs de la France à CALGARY, en septembre 2009. 

Un événement pour faire découvrir l’apprentissageOrganisées tous les deux ans dans un pays différent, les Olympiades des Métiers ont pour objectifs de « promouvoir les métiers*, convaincre qu’ils apportent une contribution essentielle au succès économique des pays et à l’accomplissement personnel des individus ».  

Cet événement s’inscrit dans l’accord-cadre d’objectifs et de moyens (ACOM) signé entre l’Etat et
la Région. Cet accord définit les axes de développement et de modernisation de l’Apprentissage en Ile-de-France, notamment la communication pour une meilleure connaissance des voies professionnelles.
 

La Région coordonne l’organisation des sélections régionales des Olympiades des Métiers en s’appuyant sur les lycées et les Centres de Formation d’Apprentis (CFA).  

Les Olympiades régionales des métiers permettent de valoriser l’ensemble du système de formation professionnel initial et continu, à travers les compétences acquises par les jeunes franciliens.  

Deux années de sélectionsLes sélections des apprentis se déroulent en 3 phases :1.    les sélections régionales par métier pour sélectionner les meilleurs candidats et ainsi constituer les équipes régionales.2.    les finales nationales, organisées par une Région, et qui permettront de constituer l’équipe nationale (du 4 au 8 février, à Lille)3.    la finale internationale, qui se déroule en septembre 2009 à Calgary (Canada) 

Pour chaque métier*, une épreuve est organisée. Les 3 meilleurs candidats sont récompensés par une médaille d’or, d’argent et de bronze. Le ou la médaillée d’or est sélectionné(e) pour concourir au niveau supérieur. 

 

* Chaque CFA organise la sélection régionale pour un ou plusieurs métiers dans l’un des domaines suivants : industrie, automobile, agriculture, bâtiment, services, nouvelles technologies de communication et alimentation. 

Categories: Actualité, Conseil régional Tags:

Projet de Loi de Finances rectificatives pour 2009


GRÂCE AUX SÉNATEURS SOCIALISTES
LE SÉNAT MET EN ÉCHEC
LE GOUVERNEMENT ET SA MAJORITÉ
SUR LE FCTVA, VÉRITABLE USINE A GAZ
_____________ Lors de la discussion de l’article 1er du projet de loi, le Groupe socialiste du Sénat souhaitait sécuriser et pérenniser les conditions de remboursement anticipé du FCTVA (Fonds de compensation de la TVA) aux collectivités territoriales.

C’est pourquoi le Groupe socialiste du Sénat a proposé de simplifier le mécanisme du FCTVA, en prévoyant le versement des sommes disponibles au titre des dépenses effectuées l’année en cours. Cette disposition s’appliquerait à l’ensemble des collectivités territoriales, de manière juste, pérenne et sans condition.
Il a également, comme le souhaitent les associations d’élus locaux, demandé l’exclusion du FCTVA de l’enveloppe fermée des concours financiers de l’État aux collectivités territoriales.

Le Groupe socialiste a critiqué la véritable usine à gaz que le Gouvernement et la majorité souhaitaient  mettre en place, et a dénoncé :

La simple mesure de trésorerie consistant pour l’État à rembourser par anticipation une dette de 2,5milliards d’euros qu’il doit déjà aux collectivités territoriales, alors qu’il aurait mieux valu majorer d’autant la Dotation globale de fonctionnement pour stimuler l’investissement réel de ces collectivités:
- Mesure discriminatoire envers les collectivités territoriales qui ne pourront pas s’engager sur une progression de leur investissement en 2009, alors qu’il n’est demandé aucune contrepartie aux entreprises qui ont la chance de bénéficier des aides de l’État.
- Mesure injuste, qui pénalise les collectivités territoriales qui ont beaucoup investi au cours des dernières années.
- Mesure illisible, puisque aboutissant à terme à trois modes différents de versement du FCTVA, selon l’année de réalisation de l’investissement de la collectivité territoriale.
- Mesure source d’insécurité juridique et financière, les collectivités risquant de ne percevoir aucune attribution du FCTVA en 2010 si elles n’ont pas pu réaliser le volume d’investissement auquel elles s’étaient engagées par contrat conclu avec le Préfet, aggravant ainsi leurs difficultés financières.

Les amendements du Groupe socialiste, défendus par Mme Nicole Bricq, Sénatrice de Seine-et-Marne, Vice-président de la Commission des finances et M. Edmond Hervé, Sénateur d’Ille-et-Vilaine ont été rejetés par le Gouvernement et la majorité parlementaire. Toutefois le Groupe socialiste a voté l’amendement similaire présenté par le Groupe centriste et adopté par le Sénat contre l’avis du gouvernement et des sénateurs UMP  

Categories: Actualité, Opposition à la mairie Tags: