Accueil > Actualité > le 8 mars 2009:lutte des femmes pour leurs droits

le 8 mars 2009:lutte des femmes pour leurs droits

n55334781781_2800.jpgLe 8 mars est la Journée Internationale de Luttes des Femmes.

Cette journée trouve son origine dans les manifestations de femmes au début du XXe siècle en Europe et aux États-Unis, réclamant des meilleures conditions de travail et le droit de vote.
C’est (ou c’était) une journée de manifestations à travers le monde : l’occasion de faire un bilan sur la situation des femmes. Traditionnellement les groupes et associations de femmes militantes préparent des manifestations partout dans le monde, pour fêter les victoires et les acquis, faire entendre leurs revendications, pour améliorer la situation des femmes.
En 1912, le 8 mars gagne la France ; son nouveau départ sera l’année 1948 où une manifestation à Paris rassemble cent mille femmes ; en 1982, le gouvernement socialiste français (avec Pierre Mauroy et Yvette Roudy) instaure le caractère officiel de la célébration de la journée de la femme le 8 Mars.
Officialisée par les Nations Unies en 1977, torturée par les associations féministes matriarcales, instrumentalisée par le secteur marchand, ridiculisée par les médias, cette journée échappe peu à peu aux femmes.
Isabelle Alonso a mille fois raison de rappeler dans un article publié en 2001 dans le site des Chiennes de garde l’esprit de cette journée si particulière.
Le thème choisi par l’ONU pour la Journée Internationale de Luttes des Femmes 2009 est : Femmes et hommes unis contre les violences envers les femmes et les filles

Un bon site de référence : http://8mars.online.fr

Voir aussi l’espace Femmes/égalité du Ministère du Travail : http://www.travail-solidarite.gouv.fr/espaces/femmes-egalite/

Je ne sais pas ce que le gouvernement prévoit de faire pour le 8 mars 2009, à part la préparation dans une opacité totale de 2010 cause nationale contre les violences envers les femmes. L’on apprend dans un document du Ministère (voir un des fils de discussion) que les violences conjugales coûtent un milliard d’euros : et si l’Etat consentait à réellement réparer le préjudice des victimes, le bon chiffre ne serait-il pas quelques dizaines de milliards d’euros ???

Et vous le 8 mars 2009, que faites-vous ?

Categories: Actualité Tags:
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks