Archive

Archives pour 06/2009

Jean-Paul Huchon réagit au discours de Nicolas Sarkozy

 

« Le Président de la République vient d’exprimer sa crainte dune crise plus durable et plus grave que prévu.

 

Il ne modifiera  pourtant pas sa politique, ni les cadeaux fiscaux aux plus aisés, ni la suppression des emplois publics, ni la déréliction des services publics. Il n’envisage pas un nouveau plan de relance alors que nous nous enfonçons dans la récession.

 

Il fait désormais, par une dramatisation qu’il doit estimer habile, peser de lourdes menaces sur les retraites et notre sécurité sociale. Sans avouer la faillite du pays, il transfère la responsabilité sur les collectivités locales et les fonctionnaires, alors que les collectivités réalisent 73% de l’investissement public, sans déficit, faut-il le rappeler : elles n’en ont pas la possibilité légale.

En distinguant artificiellement, un bon déficit (concentré sur l’investissement) et un mauvais déficit (axé sur le fonctionnement), le Président de la République rend involontairement hommage aux collectivités locales qu’il ne propose pourtant pas de concerter sur les réformes.

 

A l’exception de la taxe carbone, dont la faisabilité n’est pas démontrée ni la justesse sociale, il passe sous silence les nécessités du développement durable et les suites du Grenelle, faisant confiance à la production – qui recule – et au travail – qui subit une destruction accélérée.

 

Il n’y a rien de nouveau sous le soleil Sarkozyste, plutôt une aggravation de sa politique, des menaces sur notre système social, de nouveaux cadeaux aux entreprises (TP), un grand emprunt pour éviter une hausse des impôts, une attaque frontale contre les collectivités locales. Comme si la crise allait traverser notre pays comme le nuage de Tchernobyl. Pour le chantre du mouvement, il fait du sur place.

 

Manque d’attention à la souffrance et à l’angoisse des Français, notamment les jeunes, persistance dans un discours à sens unique, comme s’il n’y avait pas d’autres solutions  qu’une pensée unique, la sienne.

La déception est à la hauteur des attentes, s’il y en avait. »

Categories: Actualité, Conseil régional Tags:

La Région Ile-de-France mise sur les véhicules du futur

      

 

                   Jean-Paul Huchon, Président du Conseil régional d’Ile-de-France, et Daniel Brunel vice-président en charge de la formation professionnelle, du développement économique et de l’emploi ont fait voter ce jour, par l’Assemblée régionale, un plan en faveur de la filière automobile francilienne.

 

La filière automobile francilienne, l’une des premières dans le monde, est  très touchée par la crise économique actuelle. Elle doit également relever des impératifs sociaux et environnementaux majeurs. Le secteur automobile, et avec lui une part importante du tissu et de l’emploi industriel régional sont directement concernés. 

           

En lien avec les diverses initiatives engagées par les pouvoirs publics (Europe, Etat, autres collectivités locales,…), la Région définit une stratégie d’ensemble à partir d’un appel à contributions auprès des conseils généraux, des acteurs économiques et sociaux, …

 

Il s’agit de faire bénéficier cette filière des politiques régionales en faveur de l’emploi, de l            ’innovation et de la formation (aides simplifiées aux PME, fonds de garantie, fonds de capital amorçage, soutien à l’innovation et à la R&D, dispositifs de formation). Cette stratégie touche l’ensemble des sites et des compétences (production, recherche, formation…) présents en Ile de France.

 

En cohérence avec la stratégie d’Eco région et compte tenu des compétences dans le domaine des transports publics  et de l’aménagement, la Région veut faire de l’Ile-de-France une région leader européen dans la conception, le développement, la production et l’usage de la voiture hybride/électrique.

 

Ainsi, il faut innover, accompagner l’évolution de la filière automobile et promouvoir l’industrie automobile francilienne :

 

 Miser sur l’innovation :

 

Appui au développement du véhicule hybride/électrique : l’objectif est de stimuler l’innovation et la R&D. L’ensemble des aides régionales va être prioritairement orienté vers les véhicules du futur, dont certains modèles ont vocation à être produits (par exemple à Flins) et expérimentés.La Région va aussi soutenir le recyclage pour réduire son empreinte écologique ;

 

Soutien à l’innovation et aux projets de R&D collaboratifs au sein des PME à travers :

à les projets de recherche et d’innovation sur les technologies d’avenir : la pile à combustible, la production propre d’hydrogène, l’amélioration des batteries, la déconstruction et le recyclage des composants des véhicules ;

à les projets visant à quantifier l’empreinte écologique ;

 

    Aides aux entreprises dans leurs efforts de formation des salariés :

 

 

à acquisition de compétences professionnelles nouvelles pour les salariés susceptibles de changer de secteur professionnel : l’objectif est d’accompagner les salariés vers des qualifications professionnelles plus transversales, pas forcément centrées sur l’automobile.

;

à mise en œuvre de démarches de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) dans les entreprises, notamment les sous-traitants, qui cherchent à diversifier leur activité au-delà du champ automobile ;

 

 

Appui aux mutations technologiques pour promouvoir la mécatronique et « l’intelligence embarquée »

 

à L’un des leviers de la compétitivité francilienne est sa capacité à intégrer les logiques industrielles de la mécanique, de l’électronique et du numérique. L’intégration de ces savoir-faire a donné naissance à la mécatronique et à l’intelligence embarquée qui devient un enjeu majeur de la filière automobile.

 

à Accompagner les PME et les salariés face aux mutations industrielles :

 

o   Aides aux PME :

à renfort de l’intervention OSEO-Région en faveur des PME de la filière : en 2009/2010, la Région va réserver 10% de l’enveloppe régionale des fonds OSEO aux PME de l’automobile ;

à mobilisation prioritaire de l’aide régionale au sauvetage et à la restructuration des PME. Objectif : permettre aux PME considérées comme prioritaires et confrontées à des difficultés économiques, de rétablir leur situation en maintenant l’essentiel de l’emploi menacé.

La PME peut ainsi obtenir une subvention régionale de 300 000 euros pour financer, à hauteur de 50% maximum, son plan de redressement ou de restructuration. Ainsi, 25% des PME bénéficiaires de l’aide régionale sont issues de la filière automobile en 2009/2010 ;

·         Accompagner les PME  en les aidant à : se structurer pour mieux répondre aux attentes de leurs clients ; améliorer leur productivité ; s’engager dans la voie d’une production performante durable ; adapter leurs outils de gestion des ressources humaines (RH) ;

·         Aider les salariés à élever leurs compétences et favoriser leur maintien dans l’emploi ;

 

 

à Promouvoir le renouveau automobile en Ile-de-France :

L’aide régionale à cette filière est exceptionnellement déplafonnée et augmentée de 50%, soit une subvention potentielle de 750.000 € / an pour la durée du programme, afin de :

·         Promouvoir la filière automobile à l’international

à Développer l’image de l’Ile-de-France,  via l’Agence Régionale de Développement (ARD), comme acteur majeur du futur de l’automobile. L’objectif est d’attirer de nouveaux investissements internationaux  susceptibles de renforcer les compétences technologiques et industrielles existantes ;

·         Stimuler l’éco-mobilité pour développer le marché des véhicules propres :

à soutien aux projets d’auto-partage lorsqu’il s’agit d’une expérimentation d’envergure basée sur une flotte de véhicules hybrides/électriques.

à lancement d’une étude de faisabilité pour développer une offre de transports collectifs à la demande en Ile-de-France : Il s’agirait d’une flotte de véhicules à motorisation alternative de 6 à 8 places fonctionnant à la manière des taxis, par localisation  d’appel et détour du véhicule le plus proche pour prendre en charge l’utilisateur ;

 

 

 

Categories: Actualité, Conseil régional Tags: