Accueil > Actualité, Opposition à la mairie > le parisien du mercredi 23septembre 2009

le parisien du mercredi 23septembre 2009

Plaisir/Les Clayes-Sous-Bois

 

La Fnac acceptée,

le bowling géant retoqué

La FNAC va pouvoir implanter  un nouveau magasin dans les

Yvelines à Plaisir, au milieu des nombreuses enseignes déjà existantes.

Le dossier a été accordé lundi à la préfecture par la commission

départementale d’aménagement commercial (CDAC), l’organisme

qui délivre les autorisations. Le projet comprend également la réalisation

d’un multiplexe de cinéma de huit salles et de plusieurs nouvelles

boutiques.

Demain les élus vont aborder lesujet en réunion du conseil municipal.

Joël Regnault (UMP), le maire,leur fera un compte rendu de la

CDAC.

« Avec l’arrivée de grandes enseignes, les habitants de la région

ne seront plus obligés de se rendre à Parly 2 ou à Vélizy », se félicite l’édile.

La ville prévoit de délivrer le permis de construire en fin d’année et les

travaux pourraient être entrepris début 2010 pour une livraison au

cours du dernier trimestre de 2011.

L’implantation des nouvelles boutiques et du multiplexe de cinéma

comprenant 1 400 fauteuils devrait permettre la création de 250 emplois.

En revanche le projet d’extension du centre commercial Alpha-

Park des Clayes-sous-Bois, qui borde le temple  de la consommation

Grand-Plaisir, n’a pas réussi son examen de passage devant les membres

de la CDAC.

 L’installation de 18 magasins complétée d’un bowling

géant et d’une piste de karting indoor a été retoquée. Cette décision a provoqué

la colère du promoteur. « Les deux pôles ont été élaborés en

même temps et ils sont complémentaires, l’un obtient le feu vert, l’autre

non », cherche à comprendre Philippe Journo, l’aménageur et directeur

de la compagnie de Phalsburg.

« Je suis très déçu parce que je travaille

depuis deux ans avec le conseil

général des Yvelines pour réaliser les

accès. Alors que tout a été validé notre projet n’est pas accepté »,

s’étonne Philippe Journo.

Après une rapide analyse du vote

de la CDAC, le promoteur estime

que son dossier a été victime d’un règlementde comptes politique. Pour

sa part, Véronique Coté-Millard(UMP), la maire des Clayes se dit

« perplexe » à propos du résultat de la commission. « C’est priver les habitants

et les jeunes de quelque chose qu’ils attendent depuis longtemps

», déplore-t-elle.

L’élue prévoit de déposer un recours et le promoteurva saisir la commission nationale

d’aménagement commercial afin d’obtenir un réexamen du dossier.

Yves Fossey

Categories: Actualité, Opposition à la mairie Tags:
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks