Accueil > Actualité, Conseil régional > Jean-Paul Huchon propose au Conseil régional un plan d’un milliard d’euros pour la santé publique

Jean-Paul Huchon propose au Conseil régional un plan d’un milliard d’euros pour la santé publique

Le Président du Conseil régional Jean-Paul Huchon a annoncé mercredi qu’il allait proposer à l’assemblée francilienne un plan d’un milliard d’euros pour la santé publique dans les années à venir, afin de remédier au désengagement massif  de l ‘Etat.

«La Région ne peut rester inactive face au constat de vétusté que nous faisons de l’hôpital public en Ile-de-France. J’ai l’ambition de donner une nouvelle dimension à l’engagement régional en matière de santé et de proposer au Conseil régional un plan d’un milliard d’euros consacré à la santé publique», a déclaré le président de la Région lors du colloque «les CHU, crise de vocation ou crise de confiance?» qui se tenait à la faculté de médecine de la Pitié-Salpêtrière. 

Jean-Paul Huchon a posé deux conditions à cet 

engagement sans précédent dans un domaine qui ne figure pas dans les compétences régionales:

- que l’Etat ne supprime pas la clause générale de compétences, ainsi que le propose la réforme territoriale;

- que les ressources régionales restent les mêmes. 

Il a également souhaité que la Région puisse siéger dans les nouvelles Agences régionales de santé, qu’elle puisse intervenir dans les décisions de constitution et d’implantation des futurs Instituts hospitalo-universitaires, et que le second plan de relance gouvernemental prévoie des investissements dans la santé, oubliée du premier plan. 

 

L’effort régional permettra de remédier aux inégalités territoriales d’accès aux soins; de répondre à la dégradation de l’état de santé des jeunes en difficulté ou exclus;d’améliorer les urgences; de soutenir la recherche médicale; de conduire une politique d’investissement en équipements de pointe; de mettre l’accent sur la psychiatrie, spécialité médicale déconsidérée et sous dotée par le gouvernement.  

La Région Ile-de-France a investi 300 millions d’euros dans les secteurs de la recherche médicale et de la santé entre 2004 et 2009. Dans le secteur sanitaire, elle finance les centres d’accueil de jour et de consultation, les centres de planification et de contraception, les services d’urgence, les maisons médicales de garde, les maisons de santé, les services de prise en charge psychothérapeutiques et la lutte contre le sida via le CRIPS (Centre régional d’information et de prévention du sida). La Région a aussi soutenu les grands projets de recherche médicale, et accordé 23,6 millions d’euros aux entreprises et laboratoires membres du pôle de compétitivité Medicen.

 

 

 

Categories: Actualité, Conseil régional Tags:
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks