Accueil > Opposition à la mairie > La droite repart comme en 1995

La droite repart comme en 1995


En effet lors de la réunion sur le PLU , elle reparle de densification démesurée.Or elle met en cause le conseil régional d’une façon éhontée!

Dans le SDRIF , il n’est pas question de densifier VILLEPREUX  mais de maitriser cette zone derrière le Trianon pour combler le manque de logements aidés  sur VILLEPREUX ( passer de 15,5% à 20% ) de manière raisonnable par du logements locatifs R+2 maximum et de l’accession à la propriété  au total 400 habitants maximum :le tout dans un cadre arboré  verdoyant    avec des contraintes HQE§

La seule chose qui nous interesse sur VILLEPREUX, c’est d’arrêter de payer les pénalités pour manque de logements sociaux et de continuer à bénéficier par là même des aides départementales et régionales qui sont liées au respect des 20%!

Toutefois si la réforme des collectivités territoriales actuellement présentée en conseil des ministres est votée , la priorité de la commune sera de trouver son intercommunalité pour 2011 et de penser tous ces projets en fonction de l’intercommunalité retenue!

Si les élus vont vers NOISY et ST NOM , Villepreux sera alors la plus grosse commune (ou juste après Les Clayes qui devrait venir dans ce canton avec le redécoupage )et sera invitée à payer le plus  au nom de sa taille et cela pour tout!

Si elle se tourne vers VERSAILLES ( sans LE CHESNAY ET VELIZY mais peut-être pas pour longtemps) plus de communes de la même taille et plus de ressources donc moins de taxes en retour.

La continuité Villepreux-les Clayes-Plaisir n’est plus d’actualité pour 2011!

Il est urgent de vérifier l’incidence de l’interco sur les impôts locaux car on sait désormais qu’il y a toujours augmentation!

Donc penser le PLU  aujourd’hui oui mais pas en disant n’importe quoi!

Quant à l’aire du voyage si elle n’est pas bien déclarée ici ou là , le PLU sera retoqué!!!!

Si elle est dans la plaine de VERSAILLES , PLU retoqué!

Si elle est au TRIANON , elle sera intercommunale  (Les Clayes-Villepreux- Noizy) soit 30 places au lieu des 8  que la commune doit!

Mais il  faut bien savoir que plus la commune voit sa population augmenter, plus elle doit de places d’accueil aux gens du voyage!

En 1995 , le projet de densification avait fait exploser la droite en trois listes car la municipalité voulait imposer déjà plus de 800 habitants !

c’est une vraie mégalomanie des élus de vouloir  être à la tête d’une commune qui enfle démesurément!

Categories: Opposition à la mairie Tags:
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks