Accueil > Actualité, Opposition à la mairie > les aventures hasardeuses du maire de Villepreux

les aventures hasardeuses du maire de Villepreux

Monsieur le Maire veut priver les habitants de Villepreux  d’un théâtre et d’une activité qui, quelle que soit la couleur politique, fournit aux habitants, aux publics, aux enfants, aux associations un service que bon nombre de communes nous envient, et ce depuis 40 ans.

Mais le plus grave est qu’il annonce par voie de presse et à la télévision qu’il veut détruire ce lieu de patrimoine et de culture au mépris de la Loi.

En effet tout projet de destruction d’un bâtiment culturel est soumis à l’accord d’une commission de Désaffectation des salles, dépendant du Ministère de la Culture, comme le stipule l’article 2  de l’ordonnance du 13 octobre 1945 relative aux spectacles, modifié par la loi du 18 mars 1999 : «Aucune salle de spectacles publics spécialement aménagée de façon permanente pour y donner des concerts, des spectacles de variétés ou des représentations d’art dramatique, lyrique ou chorégraphique ne peut recevoir une autre affectation ni être démolie sans que le propriétaire ou l’usager ait obtenu l’autorisation du Ministre chargé de la culture ».

En se lançant dans un tel projet, M. le Maire risque d’entrainer la Ville de Villepreux et ses contribuables dans une aventure plus que hasardeuse car comme le prévoit une autre disposition de l’article 2 de l’ordonnance sus mentionnée, il se verrait condamné à « rétablir les lieux dans leur état antérieur sous peine d’une astreinte prononcée par le tribunal civil à la requête du Ministre chargé de la culture ».

Or le maire est déjà engagé dans cette voie puisque les ateliers du VAL vont être déménagés cet été (salle de danse, atelier poterie), la bibliothèque prochainement et la salle Petrucciani transformée en salle de spectacle… Quels seront les coûts associés à ces travaux et ces déménagements alors que nous disposons déjà d’un lieu adapté ?!

Tant d’argent dépensé pour se mettre hors la loi,

Categories: Actualité, Opposition à la mairie Tags:
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks