Accueil > Actualité, Parti de Gauche > Contre la dictature de la Pub

Contre la dictature de la Pub

Le collectif des déboulonneurs

s’est à nouveau manifesté le 25 juin à Paris.

Parmi les manifestants, des militants

du Parti de Gauche, dont notamment

Danielle Simonnet, conseillère de Paris

et Christophe Robillard, conseiller d’arrondissement

du 20ème.

Par des actions de désobéissance civique,

appelées barbouillages, les militants

du Collectif luttent contre l’extension

sans fin de la publicité et exigent

une nouvelle loi et un décret d’application

réduisant la taille des affiches de publicité

à celle des affiches associatives

(50x70cm), limitant la surface maximale

et la densité des dispositifs en fonction

du nombre d’habitants. Ils cherchent ainsi

à créer une première brèche dans le système

publicitaire, qui prend aujourd’hui

de plus en plus de place dans l’espace public

et agit en toute impunité (plus d’un

tiers des affichages publicitaires sont actuellement

illégaux).

La lutte contre l’agression publicitaire

est essentielle au développement d’un

projet de dépassement de l’organisation

capitaliste et productiviste de la société.

Car c’est pour maintenir un profit croissant

à une minorité de privilégiés que la

publicité crée de toutes pièces de nouveaux

besoins et de nouveaux désirs. En

luttant contre l’extension publicitaire et

l’idéologie consumériste on attaque un pilier

indispensable du système capitaliste.

Mais la publicité ne se contente pas de

créer de nouveaux marchés pour satisfaire

l’appétit de l’ogre capitaliste. Elle

en assure également la domination

culturelle. Ainsi, ses messages formatés

sont un vecteur de l’idéologie dominante

qui promeut la réussite financière,

matérielle et individuelle et très

souvent sexiste. Par son omniprésence,

elle met l’espace public au service de

quelques uns qui imposent leur message

à tous, réduisant le citoyen à un simple

consommateur et contribuant à son aliénation

culturelle en «

temps de cerveau disponible

Le Lay, TF1).

Partout où ils peuvent, les élu-e-s du

Parti de Gauche agissent pour encadrer

et réduire l’invasion publicitaire. À l’Assemblée

Nationale, nos député-e-s, dont

Martine Billard, porte-parole du Parti

de Gauche, ont exprimés à plusieurs reprises

leur opposition aux dispositions

de la loi Grenelle 2 qui vise à étendre la

publicité aux zones non construites. Au

conseil de Paris, les élu-e-s du Parti de

Gauche ont présenté des voeux de soutien

aux militants engagés dans les actions

anti-pub et dénonçé notamment

les nouveaux écrans publicitaires LCD

du métro. Ils s’engageront dans le travail

de révision du Réglement Local Publicité

pour permettre un large débat

sur la place de la publicité à Paris et plus

largement sur l’ensemble du territoire

national.

occupant son» (PatrickExtraits du blog PG 75

Categories: Actualité, Parti de Gauche Tags:
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks