Flash infos n°6

La @lettre du Parti de Gauche

Poissy, Plaisir, Les Clayes,
St Germain en Laye, Achères, Le Pecq, Marly,
Villepreux, St Nom la Bretèche, Le Chesnay, La Celle St Cloud, Bougival.….                                        7 mars 2012

 

Faillitte de la banque DEXIA!

 

La banque franco-belge DEXIA, essentiellement tournée vers les prêts aux collectivités locales, a fait faillite. Déjà plus de 11 milliards d’euros de pertes, les 20 milliards vont être surement atteints.

C’est la plus grosse faillite de l’histoire de France. Plus importante que celle du Crédit Lyonnais des années 90. L’état Français est intervenu en catimini, l ‘État Belge aussi. Pas de scandale !

20 milliards d’euros, ce n’est pas rien. 1 point de PIB ou 3 fois le produit de la défunte taxe professionnelle ! En ces temps où on vous dit que la dette est trop forte et où il faut comprimer les dépenses publiques. Scandale !

Comment les autorités de contrôle ont elles pu tolérer une telle dérive ? Quelle est la responsabilité des dirigeants, des administrateurs ?

Une telle faillite ne s’est jamais produit dans l’assurance française et pourtant, on a fait absorber le contrôle des assurances par l’autorité de contrôle bancaire. Beau résultat ! Il est vrai que l’on voulait une autorité de contrôle qui se soucie enfin plus des organismes, et surtout de leurs actionnaires, que
des clients ou des assurés.

Qui sont les responsables ? Scandale !

Comment un service de la CDC, la CAECL (Caisse d’Aide à l’Équipement des Collectivités Locales) a t il pu être privatisé, devenir le Crédit Local de France puis Dexia ? La CDC s’y était pourtant farouchement opposée. Le crédit Local, devenu Dexia, devint une machine incontrôlable mais au PDG richement salarié ? Avec quels appuis politiques ces transformations ? Qui sont les responsables ? Scandale !

Qui a sciemment fait perdre des milliards d’ euros à la CDC pour tenter un impossible renflouement ? Scandale !

Pourquoi un tel silence dans les médias audiovisuels ? Scandale !

Cette énorme faillite n’est-elle pas susceptible d’intéresser les français ? Pourtant, le naufrage du Crédit Lyonnais avait donné lieu à un long feuilleton médiatique.

Bizarre, bizarre mais surtout : Scandale !

Pourquoi cette très étrange absence de questionnement ? Cette absence de recherche de responsabilités ? Scandale !

Cette faillite constitue un argument de moins pour les libéraux qui mettaient toujours en avant le scandale du Crédit Lyonnais, banque alors nationalisée, pour montrer que toute « nationalisation » des banques était impossible (oubliant il est vrai au passage que la Société Générale et la BNP,
nationalisées en même temps que le Lyonnais n’avaient pas souffert ce ces « nationalisations ».) !

Mais ici c’est une ex-banque publique, qui une fois privatisée a fait n’importe quoi, et qui a fait faillite. Et une énorme faillite !

Et les banques françaises qui disent et répètent que les banques françaises n’ont rien couté aux contribuables français ! Leur argument est foutu …..
Voilà sans doute l’une des raisons réelles du formidable silence médiatique !
Décidément, les banques ne sont pas des entreprises comme les autres.
Les banques ne peuvent pas, ne doivent pas, être de statut privé.

La finance prédatrice,

La BCE (Banque Centrale Européenne), vient encore d’offrir aux banques, pour trois ans, 500 milliards d’euros à 1% !
Rappelons que les banques affichaient avant la crise des rentabilités supérieures à 20%. En 2006, la rentabilité de la Société Générale s’élevait à 25,8% contre 6% l’an dernier. A l’intérieur de ces banques, dites universelles, (dépôts, financements et investissements), la rentabilité des activités de marché pouvaient atteindre 60% voire 100% dans certains cas ! Il ne faut pas se demander plus loin où passait la richesse créée, surtout qu’une large partie de ces activités étaient sans grande valeur ajoutée. Il faut noter que si plusieurs pays dont les Etats-Unis et la Grande Bretagne se préparent à séparer les activités des banques, c’est DSK, cet homme que les libéraux trouvent si qualifié, qui, pendant que Lionel Jospin étant premier ministre, a permis la réunion des banques de dépôts et d’investissements. La France n’a toujours rien prévu à ce sujet, pas plus que l’Union Européenne !
Force des lobbies bancaires ? Inexistence de l’UE sur la réglementation financière qui devrait être son coeur d’activité.

Mécanisme Européen de Stabilité ( MES) et votes des groupes parlementaires

Les députés du Front de Gauche, comme les sénateurs ont tous voté CONTRE le Traité MES. Pour le groupe PS, avec une consigne d’abstention, 134 députés se sont abstenus, dont Arnaud Montebourg, 16 députés PS ont voté CONTRE, dont Henri Emmanuelli.
Au Sénat, 126 sénateurs PS se sont abstenus, 3 ont voté CONTRE. Pour le groupe « Écologiste », les 3 députés ont voté CONTRE, 2 sénateurs ont voté POUR, 8 ont voté CONTRE. Mais la grande majorité des députés écologistes européens s’est prononcée POUR , dont Daniel Cohn Bendit critiquant l’abstention du PS dans une Tribune du Monde.
L’extrême droite vient de quitter le gouvernement grec.

L’extrême droite grecque (le parti laos) siégeait donc au gouvernement. Qu’un parti d’extrême droite siège dans un gouvernement avait déclenché les foudres de la Commission de Bruxelles et du Parlement européen quand il s’agissait de l’Autriche par exemple. Pas un mot s’agissant de la Grèce ! Deux poids deux mesures. Les Institutions européennes ont décidément perdu toute crédibilité.
Le plus extraordinaire est que les sociaux-démocrates, la droite et l’extrême droite siégeaient ensemble dans ce gouvernement. Plus extraordinaire encore, ce gouvernement était dirigé, il y a peu, par un social démocrate Papandréou !.

Informations : Sites et blogs
Site national du Parti de Gauche : www.lepartidegauche.fr Site campagne 2012 : www.placeaupeuple2012.fr
Blog de Martine Billard : www.martine-billard.fr Blog de Jean Luc Mélenchon : www.jean-luc-melenchon.fr
Blog de Jacques Généreux :http://jacquesgenereux.fr/ Site du Parti de Gauche Yvelines : www.78lepartidegauche.fr

Blogs des amis :

Michèle Valladon : élue locale à Villepreux, dans les Yvelines : http://michelevalladon.com/

 

 

 

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks